Les 5 principaux ennemis d’un Business rentable

Mis à jour : 9 juin 2020


Les 5 principaux ennemis d’un Business rentable
Les 5 principaux ennemis d’un Business rentable

Pour lancer une activité, un Business, il suffit de se mettre à son compte, d’être indépendante, ou free-lance. Et ça, c’est très facile à faire. Malheureusement, cela ne suffit largement pas, et une fois la joie de se sentir libre de créer et gérer son quotidien professionnel à notre façon, on va très vite se rendre compte des inconvénients et des difficultés. Car oui, il y en a, même dans les meilleures choses.

Mais cela ne doit pas être un frein, car pour chaque problème (ou difficulté), il y a une solution. Sinon, c’est qu’il n’y a pas de problème !


Je vais donc vous présenter les 5 ennemis principaux qui vous empêchent de construire un Business rentable. Vous pourrez donc identifier si vous en rencontrez certains au quotidien, et vous saurez également de quelle manière ils vous pénalisent.

épinglez cet article pour le retrouver


C’est parti donc pour découvrir les 5 ennemis principaux d’un Business rentable.



1) Votre premier ennemi, c’est le manque de vision

La vision est un must have en Business. Si vous n’avez pas déjà entendu parler de vision c’est que vous étiez en voyage intergalactique… Votre vision c’est un des points de départ de votre Business, et il est primordial de bien l’identifier, puis de la structurer, et enfin (surtout) de l’alimenter sans cesse jusqu’à tant que vous êtes en Business. Eh oui, c’est votre associée numéro 1 !


Votre vision vous permettra entre autres de :

·  Définir votre Business (qui sera construit autour d’elle)
·  Identifier votre mission (ultra important)
·  Cibler votre marché et découvrir votre client idéal (primordial)


Si vous n’avez pas de vision, vous allez vivre les montagnes russes de la motivation (au gré de vos humeurs, de vos états d’âme, ou des réussites et des échecs que vous aurez). En gros, si vous n'avez pas de réussite (contrats signés, ventes ou retours clients positifs par exemple), vous n'aurez pas de motivation (ou de la démotivation).

Vous risquez aussi de perdre le fil et le sens de ce que vous faites. Vous n’aurez pas de guide pour structurer vos actions. Vous risquez donc de vous éparpiller ou d’en faire beaucoup mais pour très peu de résultats. Ce qui, une fois encore, finira par vous démotiver.